Le budget de trésorerie permet de prévoir les entrées et les sorties d’argent sur une période donnée et d’anticiper les éventuelles difficultés financières que peut rencontrer l’entreprise.

A ce titre, il est très apprécié des partenaires bancaires de l’entreprise. Il peut être extrapolé à partir du budget d’exploitation, s’il existe, en paramétrant les principaux décalages de trésorerie ou directement construit à partir d’une feuille blanche.

POURQUOI FAIRE UN BUDGET DE TRÉSORERIE ?

Le budget de trésorerie présente les avantages suivants :

  • Identifier les causes des difficultés de trésorerie (augmentation du BFR, retards de paiement ou défaillances de clients) ;
  • Anticiper les besoins de financement moyen et long terme et les solutions correctives à mettre en œuvre ;
  • Mieux communiquer avec les différents partenaires financiers de l’entreprise ;
  • Réconcilier la trésorerie long terme avec la trésorerie quotidienne opérationnelle.

COMMENT CONSTRUIRE SON BUDGET DE TRESORERIE ?

Au même titre que le budget d’exploitation, le budget de trésorerie distingue deux flux principaux : les flux entrants et les flux sortants. Dans un budget de trésorerie, il convient de transformer les recettes et dépenses en flux d’encaissement, ou de décaissement, en tenant compte des crédits clients et fournisseurs, de l’impact de la TVA, des financements et des placements.

Les encaissements

Ils représentent les sommes d’argent que l’entreprise est supposée encaisser sur une période prévisionnelle. A titre d’exemple :

  • Le règlement des ventes clients ;
  • Les financements externes ou internes ;
  • Les éventuels produits financiers ou remboursements de crédit de TVA.

Les décaissements

Ce sont les sommes d’argent que l’entreprise est supposée décaisser sur la même période. A titre d’exemple :

  • Les règlements des achats fournisseurs ;
  • Le paiement des salaires et des charges sociales ;
  • Les investissements ;
  • Le règlement des impôts et des taxes ;
  • Le remboursement d’emprunts ou le versement des dividendes.

Le budget de trésorerie, à la différence du budget d’exploitation – purement commercial – est un budget commercial ET financier dont les valeurs sont TTC.

Aussi, il conviendra de positionner ses encaissements et décaissements TTC dans sa feuille budgétaire pour calculer son solde de trésorerie en fonction du pas choisi : décade, mois trimestre sur la période choisie (1 année ou plus)

En résumé, le budget de trésorerie offre de la visibilité sur sa trésorerie moyen et long terme, et en temps de crise, il devient indispensable pour piloter la trésorerie de son entreprise.

Sa construction et son suivi peuvent paraître un peu rébarbatifs de prime abord. Pourtant, il existe des progiciels connectés aux principaux produits de trésorerie. Ces logiciels faciles à implémenter, facilitent grandement la vie du trésorier – ou du comptable, notamment pour élaborer son budget de trésorerie. Ils sont également utiles pour travailler sur plusieurs hypothèses budgétaires : hautes, basses, en fonction des prévisions de ventes ou de l’évolution du coût des matières premières, par exemple. Tout ceci, à condition de disposer de budget d’exploitation qui contient ces données…

Découvrez aussi Mata IO


  Retour