De nombreuses arnaques pullulent sur internet et d’autant plus depuis le premier confinement. La rédaction de RTL vous livre ses conseils pour faire face aux cybercriminels.

Avec le recours important important au travail à domicile, les arnaques ont eu tendance à se multiplier ces derniers mois. Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de rendre le télétravail « systématique », un moyen efficace de limiter la propagation du virus mais aussi de faciliter la tâche aux cybercriminels.

Face à cette menace, la police nationale a livré une série de conseils. À commencer par vous méfier du « phishing« , ou hameçonnage en français. Cette technique consiste à vous envoyer un e-mail vous promettant que vous avez gagné un quelconque prix chez une enseigne que vous connaissez. Les fraudeurs vous demandent alors vos coordonnées bancaires afin que vous puissiez récupérer votre prétendu prix et le tour est joué. Afin d’éviter ces mails piégés, ne cliquez pas sur les pièces jointes ou les liens inscrits dans le courriel.

Les faux ordres de virement (FOVI) sont également devenus plus fréquents depuis le premier confinement. Les cybercriminels vous incitent à effectuer un virement de fonds non planifié ou bien à usurper l’identité d’un autre salarié et de demander le changement des coordonnées bancaires où virer son salaire. Pour limiter ce risque, veillez alors à bien communiquer en interne avant de procéder à un virement imprévu.

Le troisième conseil peut sembler banal mais il est primordial même en dehors du télétravail. Vous devez sécuriser vos mots de passe. Pour ce faire, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) préconise d’utiliser un mot de passe différent pour chaque service, qui n’a aucun lien avec vous et de le renouveler fréquemment.

Enfin, pensez à appliquer les mises à jour sécurité sur votre ordinateur. Sans quoi vos logiciels et systèmes d’exploitation seront vulnérables et exposés à des risques de cyberattaque.

 

Source : RTL


  Retour