EBICS RTN : Un besoin de communiquer en temps réel

Jusqu’alors, le protocole EBICS fonctionnait à sens unique.
C’était au client, l’entreprise, d’établir la connexion avec la banque.
Par exemple, lors d’une demande de réception d’extraits de comptes, c’est bien l’entreprise qui se connecte à la banque par EBICS, fait la demande de réception de ses extraits, que la banque lui transfère ensuite par ce même canal.

Les nouveaux usages de la télématique imposent de plus en plus de vitesse dans les échanges, et pour les banques, la possibilité de restituer de l’information à leurs clients en temps réel.
Par exemple : pour délivrer des accusés d’exécution d’opérations, ou des accusés de réception de virements instantanés.
Cela permet également d’éviter la saturation des serveurs EBICS des banques. Sans ce type de canal, l’entreprise est obligée d’interroger très régulièrement sa banque par EBICS pour getter l’arrivée d’un accusé bancaire.

Comment fonctionne EBICS RTN

Afin de répondre à ces nouveaux besoins, une initiative a vu le jour sous l’appellation : EBICS RTN, pour Real Time Notifications.

Le principe repose sur l’ouverture d’un canal de type WebSocket entre l’entreprise et la banque. Ce type de canal n’utilise pas directement le protocole EBICS, mais ne remet pas à cause l’existant puisqu’il ne sera dédié qu’à certaines notifications.

Une fois la communication établie, le canal reste ouvert et permet des échanges bidirectionnels et temps réels. Ainsi, la banque pourra pousser de l’information à l’entreprise, sur la disponibilité d’un accusé ou d’un extrait de compte par exemple. Et l’entreprise pourra ensuite se connecter de manière classique, en EBICS, pour récupérer les données.
La banque pourra également utiliser ce canal pour délivrer des informations générales, par exemple sur l’expiration de ces certificats.

Côté sécurité

Le canal WebSocket utilise la couche SSL, les communications sont donc protégées à l’aide d’un certificat. Le canal sera toujours ouvert, ou fermé, à l’initiative de l’entreprise.
Ce canal est dédié à l’échange d’informations, mais ne sera pas utilisé pour l’émission de règlements : virements, prélèvements, ou la réception d’extraits de compte.

Sur EBICS 3.0, un BTF (Business Transaction Format = Type de flux) spécifique est dédié à ce canal : « OTH/DE/wssparm ».

Nous pouvons voir au travers de cette initiative une évolution intéressante du protocole EBICS, qui s’adapte aux nouveaux besoins du marché.
EBICS RTN n’est pas encore disponible, il est encore en phase pilote auprès de certains établissements bancaires, et suppose que les éditeurs de logiciels de communication EBICS fassent évoluer leurs solutions à destination des entreprises.
EBICS RTN suppose en outre l’utilisation d’EBICS dans la version 3.0.

Consultez-nous pour plus de détails


  Retour