Des escrocs ont décidé de profiter de l’intérêt grandissant des Français pour les banques en ligne pour leur soutirer de l’argent. Le nombre de sites de faux établissements est en effet hausse.

Si vous avez décidé de vous tourner vers une banque sur Internet, soyez prudent. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a diffusé un communiqué fin septembre 2019 pour attirer l’attention des Français sur une arnaque de plus en plus fréquente sur la Toile : les fausses banques en ligne.

Un grand risque de confusion

“Ces sites frauduleux sont créés à partir de tout ou partie du contenu de sites de banques existantes”, précise l’ACPR. D’où le risque de confusion. L’Autorité a également remarqué la présence sur la Toile de plusieurs sites quasi identiques. Ceux-ci ne diffèrent que par leur URL, un coloris ou encore certaines photos. Au total près de 60 sites, comme ceux de Collectif banque, Eurofinance ou encore Cafpi Taux Zéro, viennent ainsi d’être ajoutés à la liste noire de l’ACPR.

Pour entretenir un peu plus le doute et porter plus facilement préjudice aux internautes, “certains de ces sites font état de partenariats avec des établissements bancaires existants réellement ou usurpent certains éléments d’identité de ces derniers” poursuit l’ACPR. C’est le cas du code interbancaire ou de l’adresse.

Gare aux offres alléchantes

Méfiez-vous aussi des offres trop alléchantes. Elles sont, dans la plupart des cas, un des signes qui prouvent qu’il s’agit d’une arnaque. « Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé », insiste l’Autorité. Il faut donc rester vigilant.

Pour ne pas tomber dans le piège, l’ACPR renvoie, bien sûr, vers sa liste noire, mais aussi vers le site de l’Orias. Celui du Registre des agents financiers permet aussi de vérifier que l’établissement est bien autorisé à exercer une activité bancaire. Autre indice d’une arnaque, un vrai site bancaire ne vous demandera jamais d’argent pour débloquer des fonds ou obtenir un crédit, rappelle encore l’ACPR.

En cas d’arnaque

Et si jamais vous avez été victime de l’un de ces sites, vous devez signaler ces offres frauduleuses et porter plainte. Une plate-forme téléphonique (Info-Escroqueries au 0 805 805 817) est accessible du lundi au vendredi de 9 heures à 18h30 pour vous renseigner sur les démarches à suivre.

Source: Reforme


  Retour